Archive for the ‘politique’ Category

le baril de pétrole à 80.18$

jeudi, septembre 13th, 2007

nouveau record historique, hier, pour le baril de pétrole. 80.18$. un nouveau seuil symbolique est désormais passé.

mais rassurez-vous, si j'ose dire: ce n'est pas fini. bientôt (peut-être dès cet hiver ou l'année prochaine) le baril à 100$. puis dans quelques années, 200$.

et alors, comme dans la pub, il vaudra mieux épouser un pompiste qu'un médecin…

et surtout, il faudra anticiper (je ne parle pas des gouvernants, qui n'en ont rien à battre, pour la plupart, mais de nous autres citoyens) en achetant des véhicules hybrides, ou électriques, voire se contenter d'un vélo ou de la marche à pied (acheter un cheval c'est cher, et puis le prix de l'avoine risque également de grimper en flèche à cause des coûts de production…). il faudra anticiper la manière de se chauffer, si vous êtes au fuel: changez pour de l'électrique ou carrément pour du solaire et/ou de l'éolien. 

et puis de toute manière, la demande allant en grimpant exponentiellement à cause des pays "émergeants" (Inde et Chine, essentiellement), il n'y aura bientôt plus de pétrole pour tous. le "pik oil" était prévu pour 2015. il risquerait d'arriver plus tôt.

cependant, nos gouvernants ont tout prévu: la banquise arctique aura bientôt disparu (un minimum historique d'area a été atteint ce mois-ci, avec un passage sous les 3 millions de km², contre 4 millions l'année dernière… à ce rythme la banquise estivale aura complètement disparu dans moins de 5 ans!), alors on pourra aller forer au pôle nord!!! 

 

ce sont les ours blancs qui vont être contents! 

sarko: « fait chaud! »

jeudi, juin 7th, 2007

sérieusement, j'y croyais pas trop.

sérieusement, arriver à un accord sur le climat pour une première intervention présendentielle internationale, pendant le g8, j'y croyais pas trop.

sérieusement, réussir à imposer dans le texte sur la réduction des gaz à effet de serre une réduction de 50% d'ici 2050 et le mot "sérieusement" entre "réfléchir" et "réduction des émissions", j'y croyais pas trop.

sérieusement, demander à impliquer les états émergeants comme la Chine et l'Inde dans cet effort collectif, j'y croyais pas trop.

sérieusement, cela n'impose pas vraiment grand chose, alors espérer que Bush va faire en sorte de réduire de moitié, voire même seulement de 10%, les émissions de GES dans son pays, j'y crois pas trop.

sérieusement, espérer que la Chine et l'Inde nous écoutent, alors que le gouvernement des USA s'en fout royalement, j'y crois pas trop.

sérieusement, espérer qu'en réduisant de moitié la réduction des GES dans le monde d'ici 2050 va changer quelque chose au réchauffement climatique en cours et aux futures catastrophes humanitaires annoncées, j'y crois pas trop. 

sérieusement, ce qu'à fait sarko me fait plaisir, mais que ça servira beaucoup, j'y crois pas trop.

sérieusement, que nos politiques prennent vraiment au sérieux (un jour) ce qui nous attend, j'y crois pas trop. 

sérieusement, je pourrais continuer longtemps comme ça ce billet, mais n'y croyez pas trop. 

la goutte d’eau

mercredi, juin 6th, 2007

il existe une idée répandue comme quoi les américains sont anti-écolo. c'est sûrement vrai pour certains, comme ça l'est pour d'autres qui ne sont pas originaires des USA.

c'est sûrement vrai de la part d'un gouvernement qui pense plus à remplir ses poches à l'aide de lobbies pétroliers, ou plutôt d'industriels du pétrole voulant remplir leurs poches en influençant le gouvernement et en distribuant des dessous-de-tables.

c'est sûrement vrai lorsque les courtiers américains font grimper les prix du baril en prévision d'une année que les prévisionnistes météo annoncent comme particulièrement riche en ouragan (golfe du mexique + ouragans = risque sur les plates-formes pétrolières).

c'est sûrement vrai lorsqu'en vue du G8 qui va commencer en allemagne, le président Georges Walker Bush annonce qu'il ne veut pas discuter chiffres si l'on aborde le sujet de réductions des gaz à effet de serre pour lutter contre le changement climatique.

c'est sûrement vrai pour tout un tas de raisons.

 

mais ça fait quand même plaisir de voir que tous ne sont pas arnachés derrière leur gouvernement, munis d'oeillères et filant droit dans le mur.

le maire de New-York, Michale Bloomberg a dévoilé en avril son plan PlaNYC, consistant à réduire de 30% les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d'ici 2030, et annonçant entre autres que les taxis avaient 10 ans pour réduire leur consommation. fin mai, il accélère le mouvement et annonce que d'ici 2012 les taxis devront avoir réduit leur consommation par 3. grosso modo, tous les taxis actuels, des grosses américaines gourmandes (consommation urbaine d'environ … 23 litres au 100km!!!), devront être remplacés par des véhicules hybrides! cela concerne plus de 13000 véhicules, et cela équivaudrait à retirer de la ville l'équivalent de 32000 voitures!

32000 véhicules dans une ville qui compte (hors agglomération) plus de 8 millions d'habitants, ça paraît une goutte d'eau dans l'océan…

une goutte d'eau…

 

dans le même temps, Governator (ce cher Schwarzy) a menacé d'attaquer le gouvernement fédéral en justice s'il ne le laissait pas imposer ses propres limitations en matière de pollution des véhicules. en effet, on sait peu (voire pas) que la Californie a voté, il y a quelques années, une loi exigeant des constructeurs une amélioration des performances énergétiques de leurs voitures. Mais pour qu'elle entre en vigueur, l'Etat doit obtenir une exemption de la part de l'agence fédérale de protection de l'environnement, agence qui n'a pas l'air empressée d'appuyer de telles initiatives. Schwarzie est appuyé dans son combat par douze autres Etats ralliés à son panache vert.

une goutte d'eau…

 

une goutte + une goutte + une goutte + …

peut-être un jour, dans longtemps, quand nous ne seront plus ici, ces gouttes d'eau auront fait déborder le vase, et par la même occasion vidé le baril (de pétrole, bien sûr). peut-être qu'un jour plus personne ou presque ne polluera plus que nécessaire.

comment ça: "c'est de la SF"?