je ne suis plus une légende

je suis allé voir le film "je suis une légende", hier.

 que dire?

bon, je vais commencer par être gentil: c'est un très bon film. une histoire plutôt bien menée, des effets très bien foutus, et un will smith intéressant dans les moments de délires parano de Robert Neville, un berger allemand attachant (ouais, je sais).  il y a de bons moments d'action, notamment une chasse à l'antilope à coups de GT500 dans les rues de new-york transformées en savane. un bon flip aussi lorsque l'on rencontre les enragés pour la première fois.

mais voilà: des enragés.

ont-ils seulement lu le bouquin de Matheson? ou ont-ils trop lorgné sur "28 days later"? parce que là y'a un souci. des gens contaminés par un virus de type "rage", ça fait un peu copié/collé du film précité…

car là où "je suis une légende" pèche, c'est là où il ne ressemble pas du tout au bouquin. c'est-à-dire… du début à la fin

exit les chasses aux vampires pendant la journée et le siège de la maison de Neville la nuit. exit les masturbations intellectuelles du seul survivant afin de ne pas se masturber tout court. Robert Neville est ici un ex-général de l'armée US qui tente de trouver un vaccin au virus. et la femme… la femme… bref: rien à voir! et la légende… la légende… rhâââ! mais pourquoi avoir démoli l'histoire originale à ce point! PUTAIN !!!!

sans dec!

toute l'ambiance distillée par Matheson disparait ici. certes, il y a une autre ambiance, bien flippante par moments, mais le message d'origine, bien subtil, s'est retrouvé… comment dire? ben il est plus là. tout simplement. une légende? mais quelle légende? légende mon cul! il n'est pas une légende pour les hommes, il est une légende pour les vampires (les vampires, pas les enragés!), bordel! c'était pas compliqué à comprendre et à retranscrire sur pellicule, quand même?!

 

bref.

ceci dit, j'ai passé un bon moment (sisi, c'est vraiment vrai). sauf que j'étais un peu énervé à la fin. parce que ça ne devait pas se terminer comme ça.

et ça, c'est TRES dommage. 

 

je n'aurais donc qu'un conseil à donner (ou plutôt 2):

– si vous n'avez jamais lu "je suis une légende", de Matheson, et que ce genre de film vous branche, vous allez adorer. mais LISEZ LE LIVRE ENSUITE! il est 10 fois mieux!

– si vous avez déjà lu "je suis une légende", ne vous attendez pas à une retranscription fidèle ou vous allez être horriblement déçu! si vous y allez dans cette optique, vous aurez envie de flinguer le scénariste. allez-y plutôt en vous disant que c'est juste un film de zombies de plus, qui lorgne beaucoup sur "28 days later".

Leave a Reply