nova

lu cet aprem une bd que j'avais acheté il y a un mois ou deux (j'ai des trucs qui trainent comme ça, des fois…).

l'histoire se présente comme une uchronie antique. Elle se déroule dans une ville de l'époque romaine, sauf que la religion est basée sur les machines. le grand prêtre est déguisé en Darth Vader, et les zilotes sont des robots. on vénère l'Aurore (aucune réponse n'est encore apportée sur ce symbole dans le premier opus), et elle est régie par des lois, dont celle de ne pas construire de machines (cela étant réservé aux Dieux). le châtiment est la crucifiction jusqu'à ce que mort s'ensuive, même s'il s'agit du fils du grand prêtre. ce dernier n'a aucun état d'âme: il ne fait qu'appliquer la loi. même lorsque sa fille va honorer le corps de son frère, celui-ci la fait arrêter. Mais alors qu'elle devait devenir la nouvelle Reine-Mère (contre son gré), un groupe de résistants, munis d'une technologie mécanoïde toute relative échoue dans une tentative d'attentat. la Reine-Mère s'enfuit et se retrouve avec les rebelles…

 

"NOVA; Le châtiment de l'Aurore" est le premier tome d'une nouvelle série BD de SF.

 

improbable croisement entre Alix et Star Wars, la sauce prend pourtant très bien, avec un scénario et des dialogues bien construits, et un dessin de qualité.

où et quand se déroule l'histoire? qui sont les Dieux? que sont ces robots, et pourquoi le grand prêtre est-il ainsi? quelles étaient ces machines désormais déchêts dans une décharge interdite? qu'est-ce que l'Aurore qui brille à l'horizon? et pourquoi est-il interdit de prendre la mer?

telles sont les questions que l'on se pose à la fin de cet opus. vivement la suite! 

Leave a Reply