Archive for novembre, 2007

festival international de la bd à ajaccio

jeudi, novembre 29th, 2007

juste un petit post aujourd'hui pour dire qu'il y a un autre moyen de découvrir la corse que par le côté plage et farniente: les festivals.

ce week-end, c'est ajaccio qui s'y colle avec le festival international de la BD!

 45 auteurs sont invités: auteurs

 voilà le programme: programme

 

et voilà l'affiche: 

 

 

vous préférez en version corse?

 

sunshine make me crazy

dimanche, novembre 25th, 2007

ayé, il est arrivé par la poste. tout bô, tout chô, tout brillant. le dvd de "sunshine" (de Danny Boyle), of course. comme d'hab, pas moyen de résister à l'achat d'un film qui m'a emballé au ciné. et je me suis réembarqué ce dimanche à bord de l'Icarus II, avec les autres membres d'équipage, pour aller rallumer le soleil.

un soleil malade, moribond, qui a plongé la terre dans l'hiver. pour sauver l'humanité, un seul moyen: créer une étoile DANS l'étoile. un physicien (Cillian Murphy, nouvelle égérie de Danny Boyle depuis "28 days later") a créé LA bombe. une superbombe, placée à l'avant d'un vaisseau interplanétaire, et qu'une poignée d'hommes et de femmes doit conduire à bon port. Une première mission, Icarus I, avait déjà été envoyée, mais a disparue 7 ans plus tôt sans aboutir. et v'là t'y pas qu'en cours de route, ils captent un signal de détresse en provenance d'Icarus I.

 d'un choix découleront les évènements qui suivront.

 

évidemment, sans choix, pas de film. ou plutôt: pas le même. car même si le scenario conte (compte) les déboires de l'équipage à partir du moment où ils décident de récupérer la bombe de l'Icarus I, il s'attarde aussi, et surtout, sur la psychologie de cet équipage.

à commencer, dès l'entrée du film, par la psychologie du… psychologue. seul dans une salle d'observation, il regarde le soleil filtré à 2% de sa luminosité totale. fasciné. alors il demande à l'ordinateur de bord d'augmenter à 3%. l'image devient vite saturée d'un jaune éclatant. le psy prendra sa dose de cancer régulièrement, jusqu'à s'en retrouver à peler, complètement cuit par les UV.

ça donne le ton.

si le psy est déjà timbré, qu'en est-il du reste de l'équipage? je vais couper court à toute réflexion: ils sont tous fous. à leur manière et à des degrés divers, mais la vie en huis clos et en communauté étroite a une sérieuse tendance à déconnecter les neurones. une folle d'oxygène; un fou suicidaire; un fou de dieu; et surtout des fous de lumière, à l'instar du capitaine Kaneda qui préfère se laisser crâmer par le vent solaire afin de voir (VOIR) le soleil plutôt que se mettre à l'abri, à l'ombre. on sent la fascination qu'exerce notre astre mourant sur des humains en manque. comme une drogue pour des junkies. jusqu'où la folie peut-elle mener? jusqu'où peut-elle nous permettre de survivre? saviez-vous que dans un espace clos, 80% de toute poussière était d'origine humaine? poussière tu retourneras poussière. mais grille un peu avant. grille tes yeux. grille ta peau. grille ton cerveau. crâme de joie et brûle d'impatience. et bats-toi avec le cinquième passager en te demandant si telle est la volonté du très haut, où si tout ceci n'est qu'un vent brûlant de folie. teinté de jaune. INONDE DE LUMIERE. plonge à la surface du soleil. volontairement. et fait tout sauter.

 

avec sunshine, Alex Garland (le scenariste) et Danny Boyle (le réalisateur) ont voulu taper fort en matière de SF. on sent les influences: "sunshine" a de fortes ressemblances avec "2001" et avec "Alien".

les images sont magnifiques. la bande son envoûtante. et le soleil. mon dieu, le soleil! magnifique! ma-gni-fique!

Icarus II?

"oui?"

Pleine lumière, please.

"4% de la lumière totale serait déjà irréversible pour vos rétines."

M'en fou(t): j'ai mes ray ban. Pleine lumière.


 

 

 

 

UN MESSAGE DE LA LIGUE DES DERMATOLOGUES:

"le soleil, c'est pas bon pour la peau"

la mer NOIRE

mardi, novembre 13th, 2007

aucun doute, elle porte bien son nom depuis ce week-end et une violente tempête qui a provoqué la perte de… 10 navires! écoulés ou échoués, avec cargaison et marins (23 marins étaient portés disparus), dans le détroit de Kerch qui relie la mer noire à la mer d'azov.

outre les hommes, c'est la nature qui en fait une fois de plus les frais: un pétrolier russe brisé en deux a déversé des milliers de litre de sa cargaison.

côtes et oiseaux sont englués, pour changer. 

mais la mer noire n'est pas que noire: elle est un peu jaune aussi. deux tankers ont perdu leur cargaison de… souffre.

il y a donc un mélange explosif qui traîne dans les eaux de la région. ne manque plus que la foudre… 

 

 

nova

dimanche, novembre 11th, 2007

lu cet aprem une bd que j'avais acheté il y a un mois ou deux (j'ai des trucs qui trainent comme ça, des fois…).

l'histoire se présente comme une uchronie antique. Elle se déroule dans une ville de l'époque romaine, sauf que la religion est basée sur les machines. le grand prêtre est déguisé en Darth Vader, et les zilotes sont des robots. on vénère l'Aurore (aucune réponse n'est encore apportée sur ce symbole dans le premier opus), et elle est régie par des lois, dont celle de ne pas construire de machines (cela étant réservé aux Dieux). le châtiment est la crucifiction jusqu'à ce que mort s'ensuive, même s'il s'agit du fils du grand prêtre. ce dernier n'a aucun état d'âme: il ne fait qu'appliquer la loi. même lorsque sa fille va honorer le corps de son frère, celui-ci la fait arrêter. Mais alors qu'elle devait devenir la nouvelle Reine-Mère (contre son gré), un groupe de résistants, munis d'une technologie mécanoïde toute relative échoue dans une tentative d'attentat. la Reine-Mère s'enfuit et se retrouve avec les rebelles…

 

"NOVA; Le châtiment de l'Aurore" est le premier tome d'une nouvelle série BD de SF.

 

improbable croisement entre Alix et Star Wars, la sauce prend pourtant très bien, avec un scénario et des dialogues bien construits, et un dessin de qualité.

où et quand se déroule l'histoire? qui sont les Dieux? que sont ces robots, et pourquoi le grand prêtre est-il ainsi? quelles étaient ces machines désormais déchêts dans une décharge interdite? qu'est-ce que l'Aurore qui brille à l'horizon? et pourquoi est-il interdit de prendre la mer?

telles sont les questions que l'on se pose à la fin de cet opus. vivement la suite! 

miniville

lundi, novembre 5th, 2007

c'est la faute à biquet si je suis allé sur ce site. j'ai toujours un peu de mal à résister à internet et ses trouvailles. bref, toujours est-il que j'ai créé ma propre miniville: poggiolu (du nom du lieudit où j'habite).

là où certains ne trouveront aucun intérêt, j'en vois cependant un. comment, dans la société actuelle, est vue la ville idéale? habitations, réseau de transports, commerces, agriculture, industries, loisirs, etc… jusqu'à quel point tout cela est-il formaté? (je ne parle pas de la forme carrée des champs ou des routes bien droites). Alors que l'on nous met l'environnement à toutes les sauces, à quand un "jeu" de ce genre qui inaugurerait un nouveau mode de vie, quelque chose de plus DURABLE ? un peu d'imagination que diable. que les idées fleurissent, que les architectes, les urbanistes et les écologues s'emmêlent et que l'on nous invente une VILLE DURABLE et VIABLE, saine, avec tous les avantages sans les inconvénients.

j'attends.

je ne perds pas espoir.

en attendant, cliquez que ça prospère. 

 

DANTE 01

dimanche, novembre 4th, 2007

la SF française revient!

après chrysalis sorti sur les écrans cette semaine, voici venue la première bande annonce du très attendu (au moins par moi! lol) DANTE 01 (dont j'    avais déjà dis quelques mots dans un précédent post).

un film réalisé par Marc Caro, et un scenario écrit par Pierre Bordage:

"

Dante 01, prison spatiale, dérive dans l'atmosphère suffocante de Dante, planète hostile, son seul horizon. À l'intérieur, six des plus dangereux criminels des mondes environnants servent de cobayes à d'obscures expériences.
Une résistance s'organise autour de César, psychopathe manipulateur. Mais son autorité se voit remise en cause par l'arrivée de St Georges, mystérieux détenu, possédé par une force secrète, qu'il apprendra à maîtriser pour faire face à l'hostilité de ses co-détenus, et les libérer de l'attraction maléfique de Dante.

"

Une Bande Annonce qui promet!

 

 

festiventu

samedi, novembre 3rd, 2007

tous les ans, à Calvi (haute-corse), fin octobre ou début novembre, se déroule le festival du vent, qui depuis sa création est placé sous le signe de l'éducation à l'environnement.

animations, conférences, stands divers, mais aussi et surtout les cerfs-volants et depuis quelques temps les kite-surfs. le tout dans un cadre somptueux dans la baie de calvi avec vu sur les montagnes (parfois ennneigées).

 

 

bref, c'est un bon moyen de découvrir le bord de mer autrement qu'en été sur des plages bondées. et puis l'eau est encore "potable" pour les touristes: entre 18 et 20°C (en écartant la sensation de fraicheur due au vent ^^).

 

bises de corse