Mad Max return ?

selon une étude allemande publiée le 27 octobre, le pic de production pétrolière, le fameux "peak oil", serait derrière nous, atteint en 2006. Alors que le baril de pétrole va de record en record (dernier en date ce vendredi, à 92$22 !) et que les tensions au moyen orient ainsi que l'approche de l'hiver dans l'hémisphère nord devraient le faire allègrement dépasser les 100$ à l'orée 2008, cette étude allemande conclut que la production mondiale de pétrole va désormais décliner de 7% par an (et celle-ci est déjà en baisse, donc, depuis 1 an).

l'article ici: http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1359 

 

ceci veut tout simplement dire qu'un changement profond de notre mode de vie, et donc de notre société, est en train de s'amorcer. que ferons-nous lorsque les voitures devront rester au garage car l'essence sera trop chère? que deviendront les prix de nos denrées alimentaires, importées de si loin via avion, lorsque le prix du kérosène flambera?

alors on va nous dire: no problem! y'a les biocarburants! ils vont nous sauver!

que dalle!

ils risquent plus d'emballer la machine et de ratiboiser la planète un peu plus vite que nous ne le faisons déjà: baisse de la biodiversité naturelle au profit d'une ou deux espèces productrices; augmentation des rejets chimiques et de pesticides pour protéger les récoltes; baisse des ressources en eau pour alimenter lesdites espèces; etc… etc… Et tout ça pour un bilan consommation/production de carburant qui a toutes les chances d'être négatif: réfléchissez 2 secondes aux besoins en carburant pour mener à bien 1 hectare de blé ou de colza! entre tous les passages des tracteurs, la transformation et le transport de la matière première puis de la matière finie! des centaines, des milliers de litres, gaspillés en pure perte!

 

outre les conflits qu'engendrera cette baisse de la manne pétrolière, il est fort à parier que si nous ne réagissons pas TRES vite, nous troquerons bientôt des chevaux fiscaux contre des chevaux tout court… 

Leave a Reply