Archive for octobre, 2007

avec de la vaseline…

mardi, octobre 30th, 2007

ça passe mieux, comme on dit.

et la vaseline, à l'heure actuelle, c'est l'euro. notre ministre christine lagarde en sait quelque chose: elle disait ce matin sur france info que si le dollar était aussi fort que l'euro, le prix du litre d'essence à la pompe avoisinerait les… 1€80!

quelque chose me dit que d'ici peu on va avoir mal au cul. d'autant que le prix du pétrole ne fait que grimper. pour preuve:

prix du baril de brut

 

métier d'avenir: proctologue (ou oculiste, comme dirait l'autre).

il reste quand même des séquelles

lundi, octobre 29th, 2007

allez, pour se changer les idées et changer de sujet, une petite blagounette:

Un jour, dans un train, un Anglais, une jolie Norvégienne et Chabal sont dans le même compartiment.
Ils roulent comme ça sans se parler depuis des heures, quand un tunnel vient plonger le train dans l'obscurité la plus totale.
On entend alors un bruit de bisou immédiatement suivi d'un bruit de baffe.
Quand le tunnel se termine et que la lumière revient, Chabal et la Norvégienne sont assis comme si de rien n'était et l'Anglais se tient la tête à deux mains, visiblement sonné.
L'Anglais se dit : "Chabal a dû embrasser la Norvégienne, elle a cru que c'était moi et elle m'a collé un pain."
La Norvégienne pense : "L'anglais a dû vouloir m'embrasser mais il a loupé
son coup et a embrassé Chabal qui n'a pas apprécié."
Chabal se dit : "Au prochain tunnel, je refais le bruit du bisou pour coller une autre mandale à cet enculé d'Anglais."

 

Mad Max return ?

dimanche, octobre 28th, 2007

selon une étude allemande publiée le 27 octobre, le pic de production pétrolière, le fameux "peak oil", serait derrière nous, atteint en 2006. Alors que le baril de pétrole va de record en record (dernier en date ce vendredi, à 92$22 !) et que les tensions au moyen orient ainsi que l'approche de l'hiver dans l'hémisphère nord devraient le faire allègrement dépasser les 100$ à l'orée 2008, cette étude allemande conclut que la production mondiale de pétrole va désormais décliner de 7% par an (et celle-ci est déjà en baisse, donc, depuis 1 an).

l'article ici: http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1359 

 

ceci veut tout simplement dire qu'un changement profond de notre mode de vie, et donc de notre société, est en train de s'amorcer. que ferons-nous lorsque les voitures devront rester au garage car l'essence sera trop chère? que deviendront les prix de nos denrées alimentaires, importées de si loin via avion, lorsque le prix du kérosène flambera?

alors on va nous dire: no problem! y'a les biocarburants! ils vont nous sauver!

que dalle!

ils risquent plus d'emballer la machine et de ratiboiser la planète un peu plus vite que nous ne le faisons déjà: baisse de la biodiversité naturelle au profit d'une ou deux espèces productrices; augmentation des rejets chimiques et de pesticides pour protéger les récoltes; baisse des ressources en eau pour alimenter lesdites espèces; etc… etc… Et tout ça pour un bilan consommation/production de carburant qui a toutes les chances d'être négatif: réfléchissez 2 secondes aux besoins en carburant pour mener à bien 1 hectare de blé ou de colza! entre tous les passages des tracteurs, la transformation et le transport de la matière première puis de la matière finie! des centaines, des milliers de litres, gaspillés en pure perte!

 

outre les conflits qu'engendrera cette baisse de la manne pétrolière, il est fort à parier que si nous ne réagissons pas TRES vite, nous troquerons bientôt des chevaux fiscaux contre des chevaux tout court… 

pollution atmosphérique

mercredi, octobre 24th, 2007

dans la foulée du sujet sur les incendies en californie, je me disais que certains pouvaient se poser la question de l'impact de toute cette fumée sur le climat. ouvrez bien vos oreilles!

  

cette photo satellite, prise hier, représente donc l'équivalent de 1000km² (100.000 ha) de végétation brûlée (bilan d'hier; celui d'aujourd'hui était ce matin de 1660km²)

la quantité de carbone à l'ha de végétation est d'environ 100 tonnes.

soit ici, pour 100.000 ha, environ 10 millions de tonnes de carbone libérées dans l'atmosphère.

ce qui représente "à peine" 2% des émissions annuelles de CO² de la France. soit ce que l'on rejette en 1 semaine dans notre pays.

bref, imaginez ce nuage au-dessus de la france chaque semaine, et vous aurez une idée de notre pollution. et on ne parle là que de la france… 

 

il paraît qu'il y a un grenelle de l'environnement. que nos ministres se penchent donc sur le sujet.

 

j'ai une soudaine envie de tousser…

california burning

mercredi, octobre 24th, 2007

après la grèce, la californie. il n'y a pas de secrets: des températures supérieures à 30°C et des rafales de vent dépassant les 100-110km/h. et l'activité humaine suffit à déclencher l'apocalypse.

 

le bilan humain actuel s'élève à 5 morts, une quarantaine de blessés, plus de 500.000 personnes (!) évacuées.

quant au bilan écologique, ce sont ce matin 166.000 hectares (1660 km², soit l'équivalent ou presque d'un département comme l'essone) qui sont partis en fumée.

sans parler des millions de tonnes de CO2 qui partent dans l'atmosphère.

ce matin le feu s'étendait au mexique.

l'état d'urgence est décrété en californie, et Arnold Schwarzenneger… appelle à l'aide. 

le plus humain des psychopathes

dimanche, octobre 21st, 2007

j'ai découvert récemment une série du nom de "dexter". la première saison avait été diffusée sur C+. la deuxième vient de commencer aux US.

je la dévore. c'est bien saignant. manque que des frites, mais la BO aux accents latinos accompagne excellemment.

cette série, c'est exactement ce que l'on ne sait pas faire en france: osé mais vrai (je me comprends).

 

celle-ci met en scène un serial-killer, prénommé Dexter (d'où le titre… haha), qui sévit en Floride. sauf que là où on pourrait s'attendre à une simple série policière sans originalité, elle explose le genre: le serial-killer est le héros, et il travaille pour la police en tant qu'analyste des coulées de sang. et ce tueur en question tue, bien entendu, mais pas n'importe qui. il tue… des tueurs. des gens qui n'ont jamais été punis pour leurs crimes.

vous me direz: une justice punitive peut se tromper. mais tel n'est pas le cas. Dexter suit le "code Harry" (regardez et vous comprendrez). il ne tue que s'il a toutes les preuves nécessaires culpabilisant sa victime. il collectionne ensuite une goutte de leur sang, et jette les corps à la mer.

dans la première saison, entre deux exécutions, Dexter court après un autre serial-killer: the ice-truck killer. un mec qui vide ses victimes de leur sang, les découpe en morceau, et les conserve dans une chambre froide avant de les déposer en paquets cadeaux dans des lieux publics. 

je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher les surprises.

mais en regardant cette série, je me suis posé une question. certainement que c'était la volonté du créateur de "dexter" d'ailleurs. car pour qu'une série marche, il faut que le spectateur puisse s'identifier au héros. comment faire lorsque le "héros" est un serial-killer?

et bien, Dexter m'a paru (et me paraît toujours) plus humain que n'importe qui. sincère, prévoyant, avec ses petits problèmes conjugaux (oui, il a une copine), etc…

et lorsqu'il se retrouve en danger, ou sur le point d'être découvert, mon coeur bat. il ne doit pas se faire arrêter. on doit le laisser. il doit poursuivre son oeuvre. il doit continuer à punir les VRAIS psychopathes. et je ne rêve que d'une chose: que les gens le comprennent et l'acclament pour ce qu'il fait.

et du coup je m'inquiète.

 

suis-je moi-même sociopathe? 

 

 

 

90$

vendredi, octobre 19th, 2007

non ce n'est pas la version US de 99francs, mais tout simplement le nouveau prix du baril de pétrole…

 

bref, que dire?

 

qu'il est peut-être temps de changer nos habitudes.

je me rappelle quand j'étais gamin, l'essence était à 5 francs le litre. et tout le monde disait: quand elle sera à 10 francs (ils y croyaient à peine, mais ils envisageaient l'éventualité), plus personne ne prendra de voiture.

on n'est pas loin de ces fameux 10 francs le litre (1.50€). et que fait-on?

 

 

que de la gueule… 

l’engrenage

jeudi, octobre 18th, 2007

de suite, vous allez vous dire: encore un qui va parler des grèves et de ses conséquences. pour tout vous dire, je m'en tape car je sais une chose: moi je vais pas aller à la retraite à 55 ans… bref. non, ce que je voulais dire, c'est que je n'ai pas un coeur de pierre et que je peux compatir, mais envers ceux qui ont un boulot dur, mais alors vraiment, vraiment, vraiment, vraiment, vraiment, vraiment, vraiment (ouais bon, ça va! OH!) dur! et s'il y en a bien 1 qui méritait sa retraite, c'est LUI!
 

http://fr.youtube.com/watch?v=p4cP2oy4ebE

profitez de la grève

mercredi, octobre 17th, 2007

petite pensée, ce matin, pour tous ceux que la grève pénalisera demain. mais que ceux qui auront opté pour la voiture alors qu'ils n'avaient que quelques kilomètres à faire se posent la question: toutes ces heures perdues dans les embouteillages valaient-elles le coût? le coût du pétrole, bien sûr, sachant qu'il fleurte maintenant avec les 90$ le baril (87.78$, hier à ney york). qu'ils réfléchissent deux secondes, le temps d'un rapide calcul mental qui leur donnera les économies qu'ils auraient pu faire en y allant en vélo. qu'ils réfléchissent aussi à ce qu'ils pourraient éviter d'envoyer dans l'atmosphère en prenant quelques petites habitudes (et aussi des kilos qu'ils perdraient…). et qu'ils se disent qu'au fond, cette grève aurait pu être bénéfique pour eux.

 

je rêve. 

plage d’octobre

samedi, octobre 13th, 2007

je sais pas pourquoi, j'avais juste envie de faire bisquer tout le monde:

on est en plein mois d'octobre, et sur les côtes insulaires c'est encore (presque) l'été. de 22 à 25°C l'après-midi, et une eau à 22-23°C localement.

bref.

c'est bon de se prélasser le week-end sur des plages vides (ou presque) de touristes, de nager dans une eau propre (enfin!), et de se dire que non, ce n'est pas les vacances, ce n'est que le week-end! 

 

ouala ouala…

 

et aujourd'hui, c'était ici: