tout vient à point…

1 mois jour pour jour que j'ai pas posté… vive les vacances!

la corse me manquait. ça faisait 1 an 1/2 que je n'avais pas revu l'île en vrai. j'étais blanc comme un cul en hiver, après toute cette période passée dans le nord de la france, de paris à nancy, et je pensais ne devoir bronzer qu'en été, à la faveur des vacances scolaires.

 

début juillet je faisais un doigt prématuré au recruteurs d'ingénieurs environnement, à la faveur de ma réussite au concours de professeur des écoles. et alors que toutes mes inscriptions étaient faites en bonne et dûe forme, j'allais passer un dernier entretien pour un poste d'ingénieur forestier… en corse.

je me disais encore: "on va me dire que j'ai pas assez d'expérience, et je me paye l'avion en connaissance de cause" (oui parce que voyez-vous, j'avais déjà mes billets de bateau pour quelques jours plus tard, et vu que je n'allais pas revenir pour repartir, l'anpe ne me remboursais pas les frais de déplacement: "on rembourse 50% sur l'aller-retour, mais pas l'aller simple…". ah, les subtilités et la logique de l'administration!)

et bien, le soir même de l'entretien on me rappelait pour me dire que je convenais.

 

enfin!

 

en plus, le boulot de rêve, à l'ODARC (Office du Développement Agricole et Rural de la Corse) pour gérer les forêts de la collectivité territoriale de corse, développer la filière forêt/bois, l'accueil du public, faire du conseil auprès des propriétaires privés, faire des projets de développement, des chartes, de la DFCI, travailler avec d'autres acteurs du milieu forestier, etc, etc…

et toutes ces années d'études qui sont ressorties du placard où je les avais rangées un mois plus tôt. ça fait plaisir. et virer mes pieds de la banlieue parisienne invivable. ça fait plaisir aussi.

 

sauf que.

je vais faire maintenant (et à nouveau) partie de ces couples modernes, qui ne se voient qu'un week-end sur deux, ou pendant leurs vacances, et achètent une webcam pour le reste du temps. moi en corse, ma compagne en région parisienne. et 1000km de terre et de mer qui nous séparent.

 

au final, je vais devoir revenir sur un objectif que je m'étais fixé il y a de ça quelques années: prendre le moins souvent possible l'avion (comme transport peu polluant, on fait mieux…).

 

P.S.:

1. penser à faire un doigt à l'éducation nationale. 

2. penser à acheter des actions chez AIR-FRANCE.

3. penser à racheter de la crème solaire.

Leave a Reply