prestigieux

il est des films qui laissent des traces. "memento" était de ceux-là.

quelques années plus tard, Christopher Nolan, le réalisateur, a récidivé en adaptant au cinéma "Le Prestige", du roman éponyme de Christopher Priest.

dans l'angleterre victorienne, les magiciens étaient adulés comme des rock-star. deux d'entre eux, parmis les meilleurs de leur génération, rivalisent d'ingéniosité pour attirer les foules, d'abord en tandem, puis seuls à la suite d'un accident.

ils se disputent, le public, l'art, et une femme.

 

Christopher Nolan nous avait déjà habitué avec "memento" à l'histoire non-linéaire au possible, et aux intrigues à tiroirs. ici, on passe tour à tour au passé des deux magiciens, au présent ou l'un d'entre eux essaient de déchiffrer le journal du second qui est emprisonné et condamné à mort. on va à la découverte des dessous des tours de passe-passe, des systèmes mécaniques ingénieux à d'autres qui semblent relever de la véritable magie.

avec Hugh Jackman et Christian Bale, qui se disputent la belle Scarlett Johansson, et un excellent David Bowie dans le rôle du physicien Tesla, pour une histoire superbe aux accents fantastiques.

 

Le Prestige est sorti cette semaine en dvd. et pour ceux qui n'aiment pas les films, il y a aussi le livre.

 

 

Leave a Reply