pub (lication)

bon alors paraît qu'il faut se lancer.

donc je me lance.

 

*prise d'élan*

*arrive au bord de la falaise*

*HHHHHAAAAAAAAAA!*

 

je rembobine, si vous permettez! lol

 

donc un peu de pub pour mes toutes premières publications, qui datent déjà un peu.

 

en 2004, j'avais envoyé sans trop de conviction une nouvelle de SF pour le concours Infini.  elle s'intitulait "Un Cerveau pour MegaHard" (tout un programme!). pas de méprise dans le titre, svp: il ne s'agit la que de SF et non pas de Hard (science?). c'était l'histoire d'un ordinateur nouvelle génération, dont les composants principaux étaient organiques, et qui avait été créé pour l'armée. il avait sa logique bien à lui (et malgré son caractère de supériorité, une certaine humanité, du moins je l'espère).

résultat des courses: mention spéciale du Jury! (bon c'est pas le premier prix, mais j'étais assez fier de moi quand même). on me proposait même de me joindre à la Convention Nationale de Science-Fiction, qui avait lieu cette année-là dans le Vaucluse. ni une ni deux, j'ai pas réfléchi, j'ai acheté un billet de bateau (j'étais à nouveau de passage dans mon île natale après une année passée sur le continent), et j'ai rencontré là-bas des gens très sympas et passionnés, notamment Alain LeBussy, et les editeurs de Eons qui m'ont proposé de publier ma nouvelle. bref, j'étais aux anges!

 1 an plus tard, j'envoyais une deuxième nouvelle à Eons, qui était retenue elle aussi. "Une frontière sur l'Infini" (que j'avais écrite avant "MegaHard") et qui traitait, comme son nom l'indique, de l'infini (sous toutes ses formes ou presque), dans une sorte de space-opera intimiste.

 Les éditions Eons ayant la particularité très intéressante (du moins pour les jeunes auteurs comme moi) de proposer des ouvrages avec un roman + 1 ou plusieurs nouvelles, je me retrouvais sous la couverture avec respectivement Brian Stabelford puis avec Alain LeBussy.

 

  

Leave a Reply